Recherches avancées

Mercredi 12 Décembre 2018




Newsletter

Vue 89 fois   Dernière vue il y a: 1j 2h 6mn 4s  || Partager:   Share

Spécialiste du Financement des Partenariats Publics Privés (Num: 1690)

(Publiée le: 30 novembre 2018 à 10:54:16)

Banque Africaine de Développement (BAD)
Economie-Finance
12-12-2018
Expirée depuis 1 jour(s)

CDD
Côte d'Ivoire (Burkina Faso)
BAC+5 - DESS - DEA - Master 2 - Ingéniorat
Finances - Economie - Administration des affaires
6 ans
Français - Anglais


  • Titre du poste: Spécialiste du Financement des Partenariats Publics Privés (AWF)
  • Grade: PL4
  • Poste N°: 50088561
  • Référence: ADB/18/223
  • Date de publication: 13/11/2018
  • Date de clôture: 12/12/2018
  • Pays: Côte d'Ivoire
Objectifs

LA BANQUE :
La Banque africaine de développement (BAD) est la première institution multilatérale de financement du développement qui promeut la croissance et le progrès social en Afrique. La BAD vise principalement à réduire la pauvreté et à améliorer les niveaux de vie par la mobilisation de ressources sur le continent comme à l’étranger, et à fournir une assistance technique aux projets et programmes de développement en Afrique.

 

LA DIVISION :

La Facilité africaine de l’eau (FAE) est une initiative du Conseil des ministres africains de l’eau (AMCOW) visant à mobiliser des ressources auprès des donateurs pour financer les activités de facilitation et d’investissement dans le secteur de l’eau en Afrique. La Facilité a été mise en place dans le cadre de la Vision africaine de l’eau et des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD). La Banque africaine de développement, à la demande d’AMCOW, dirige la Facilité. Les ressources de la FAE sont principalement allouées aux projets et programmes portant sur les ressources en eau visant essentiellement à fournir un soutien pour améliorer l’environnement favorable à la gestion durable des ressources nationales et régionales en eau, préparer des projets et programmes destinés à l’investissement immédiat en capital et fournir des ressources directes pour les investissements stratégiques directs à petite échelle. La FAE planifie, organise et réalise des activités liées aux différentes phases du cycle des projets et programmes (identification, préparation, mise en œuvre et supervision). Dans les domaines susmentionnés, dans tous les pays africains ; la FAE entreprend des études sur les questions de développement du secteur de l’eau et les domaines connexes ; fournit conseils et assistance technique aux pays africains ; et assure la coordination et la synergie entre les autres partenaires et donateurs du secteur de l’eau et l’assainissement en Afrique. La FAE a un portefeuille de projets de l’ordre de 166 millions d’euros en Afrique. 

 

PRINCIPALES FONCTIONS :

 

Le Spécialiste du financement des partenariats publics privés devra diriger l’opérationnalisation du Fonds africain d’investissement pour l’assainissement urbain (AUSIF) récemment approuvé et devra aider à développer les outils et les activités pour maximiser la participation du secteur privé (PSP) dans le Fonds. L’AUSIF a été conçu par la FAE comme un pilier important de son programme d’assainissement urbain pour soutenir les pays africains dans leurs efforts en vue de relever les défis liés à l’accès limité des populations pauvres des villes du continent aux services et infrastructures d’assainissement améliorés. Le Programme commun de surveillance des Nations Unies a rapporté cet accès faible et en déclin, tout en citant comme principaux obstacles à son amélioration :

  • des investissements financiers limités dans les installations et les services d’assainissement urbain (y compris les égouts, l’assainissement hors réseau et les stations d’épuration des eaux usées).
  • le fonctionnement inadéquat des services d’assainissement.
  • la faiblesse de la gouvernance et des structures institutionnelles, qui se traduit par une faiblesse dans l’élaboration et la mise en œuvre des politiques.

Le Spécialiste du financement des PPP devra jouer un rôle de premier plan pour aider la FAE à mettre en œuvre avec succès son programme d’assainissement urbain en dirigeant le développement d’une série d’activités visant à promouvoir une participation maximale des secteurs privé et public aux investissements nécessaires pour faire face aux contraintes ci-dessus. Le succès de l’AUSIF et du Programme d’assainissement urbain sera un facteur clé pour aider les pays africains à atteindre le sixième objectif des Nations Unies en matière de développement durable (ODD 6) — l’accès à des services améliorés d’alimentation en eau et d’assainissement. 

Fonctions et responsabilités

Comme l’indique le titre du poste, le portefeuille du Spécialiste du financement des PPP se situe au carrefour de la mobilisation financière, des opérations financières, du marketing et des analyses dans les secteurs privé et public, ce qui nécessite une combinaison de compétences multiples pour réussir. Le principal défi/complexité des responsabilités se situe à la nécessité de maximiser l’utilisation des outils/instruments utilisés pour gérer le risque d’investissement sur les marchés financiers conformément aux objectifs de politique institutionnelle de l’AUSIF/FAE. En outre, pour structurer les accords visant la participation du secteur privé, il faudra trouver un équilibre entre le travail opérationnel propre à une transaction ou à un projet et les activités de promotion, de sensibilisation, de communication et de coordination des événements et des fonctions, ce qui implique de pouvoir travailler efficacement conformément à un large éventail de méthodes, de procédures et de processus. Le Spécialiste devra également interagir avec un grand nombre de parties prenantes et adapter la communication et la collaboration en fonction des différents publics : internes et externes ; secteurs public et privé ; experts en eau, experts financiers. Le Spécialiste devra entreprendre les diverses activités (sans toutefois s’y limiter) suivantes :

 

Création de l’AUSIF :

  • Diriger/participer à la préparation de la note conceptuelle/rapport ; 
  • Diriger/participer à l’étude pour la création de l’AUSIF.
  • Diriger/participer à l’élaboration des textes de création (pour traiter de questions telles que le but et les objectifs, l’administration, la gouvernance, les arrangements financiers, etc.).
  • Diriger/participer au développement des procédures opérationnelles du Fonds.

 

Opérationnalisation de l’AUSIF :

  • Diriger/participer à l’élaboration d’une stratégie pluriannuelle (au moins 3) de mobilisation et de maximisation de la participation du secteur privé avec des objectifs et des paramètres définis pour évaluer la performance.
  • Diriger/participer à l’élaboration d’un plan d’affaires annuel concis.
  • Diriger la mise en place d’une fonction de courtage ou de conseil pour les instruments d’atténuation des risques tels que les garanties visant à remédier au manque de connaissance des instruments d’atténuation des risques dans le secteur de l’eau. Il s’agit d’assurer la liaison avec les différents garants afin d’aider les promoteurs de projet à obtenir l’ensemble des garanties et de mesures d’atténuation des risques nécessaires.
  • Appuyer la création d’une plateforme de réseautage pour les investissements dans le domaine de l’eau pour que les bailleurs de fonds publics et privés à la recherche d’un flux d’affaires puissent rencontrer les acteurs publics et privés du secteur de l’eau à la recherche de financement. Ceci inclut apporter l’expertise requise en matière de financement des PPP pour des événements de haut niveau et des réunions de plateformes afin de commercialiser les opportunités de projets, en collaboration avec les parties prenantes concernées.
  • Appuyer la conception et la mise en œuvre d’outils de promotion des investissements (p. ex. inventaire des opportunités liées à des projets, cotes de crédit des services publics, etc.).

 

Le Spécialiste du financement des PPP devra, à l’entame des opérations et de manière continue, contribuer à la préparation des projets et des activités d’investissement de la FAE ; diriger l’identification, le développement et l’évaluation des opportunités de participation du secteur privé. Il devra spécifiquement :

  • Examiner toutes les propositions de projet présentées dans le cadre de la Facilité africaine de l’eau et identifier les possibilités de PSP/ISP (Investissement du secteur privé).
  • Appuyer le personnel de la FAE dans l’identification, la préparation et la structuration des programmes et des projets qui ont des éléments de PSP/ISP (par exemple, les PPP et/ou le financement commercial) ; entreprendre ou participer en tant que membre ou chef d’équipe à des missions d’identification, préparation et évaluation de projets à cet égard.

 

Il devra également apporter des améliorations continues pour renforcer le soutien de la FAE à la PSP.

  • Examiner, suivre et améliorer la PSP/ISP dans tous les programmes et projets de la FAE, dans les études et le renforcement des capacités et des institutions dans les PMR et les organisations régionales par le biais d’ateliers, de missions de terrain et des processus d’examen interne.
  • Documenter, adapter et publier les bonnes pratiques et les développements actuels dans le domaine de la PSP/PSI dans les projets relatifs à l’eau ; compiler les informations pertinentes qui pourraient être utilisées sous forme de produits du savoir.
  • Participer et contribuer à la participation de la FAE aux forums internationaux et régionaux en vue de renforcer les capacités de la FAE dans le domaine de la recherche contemporaine en matière de PSP/ISP.
  • Engager et superviser des consultants pour apporter du soutien dans les domaines d’action susmentionnés.

 

Administration/Liaison de la FAE

  • Contribuer à la préparation du rapport annuel de la FAE, du plan de travail annuel et du budget, selon les besoins ;
  • Accéder aux demandes d’information du coordinateur de la FAE et de l’équipe de la FAE au siège en temps opportun ;
  • Participer à la coordination ou à l’organisation des activités de la FAE ou participer à des événements spécifiques de la FAE si nécessaire ;
  • Entreprendre les tâches qui peuvent être demandées de temps à autre par le coordinateur de la FAE ;
Critères de sélection

Notamment compétences, connaissances et expérience souhaitables

  • Être titulaire d’au moins un Master ou l’équivalent en finances, économie, administration des affaires ou dans une discipline connexe ;
  • Justifier d’un minimum de six (6) années d’expérience pertinente dans le développement, la structuration ou la facilitation de partenariats publics privés ou d’autres formes de financement commercial pour la fourniture d’infrastructures et de services de base ; avec au moins 1 an d’expérience professionnelle dans les pays en développement (PFR/PRI).
  • Avoir de l’expérience dans le domaine de l’eau et de l’assainissement est un atout majeur.
  • Avoir une connaissance des divers instruments de financement, y compris les dons, les prêts, les fonds propres et en particulier, les instruments d’atténuation des risques comme les garanties.
  • Avoir l’expérience des banques multilatérales de développement (ou institutions de financement similaires) et de leurs opérations en termes d’élaboration et de mise en œuvre de projets (identification, préparation, évaluation, supervision des projets).
  • Avoir une connaissance avérée des principaux défis liés à la mobilisation et à l’application des investissements d’infrastructure en Afrique.
  • Avoir une compréhension de l’environnement institutionnel/propice aux investissements dans le secteur de l’eau ; expérience dans la préparation et la mise en œuvre des réformes institutionnelles, le renforcement des capacités et le transfert des connaissances.
  • Avoir une expérience éprouvée dans l’organisation et la facilitation du partage de la connaissance, le marketing ou les événements promotionnels est un avantage.
  • Faire preuve d’innovation et de créativité.
  • Avoir une aptitude à la résolution de problèmes.
  • Avoir une bonne approche client.
  • Aimer le travail d’équipe et entretenir de bonnes relations.
  • Flexibilité et capacité d’adaptation.
  • Compétence en matière de communication et d’influence ;
  • Compétences analytiques.
  • Capacité à assumer le leadership et de susciter le changement
  • Être capable de communiquer de manière efficace (à l’écrit et à l’oral) en anglais ou en français. Une bonne connaissance pratique de l’autre langue serait un atout supplémentaire;
  • Compétence dans l’utilisation des applications Microsoft Office standard (Word, Excel, Access, PowerPoint) et de SAP.

 

LE PRESENT AVIS EST PUBLIE PAR LA BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT (BAD) POUR LE COMPTE DE DE LA FACILITE AFRICAINE DE L’EAU (FAE) QUI EST L’EMPLOYEUR. CE POSTE A LA FAE N’OFFRE AUCUNE PERSPECTIVE DE RECRUTEMENT COMME MEMBRE DU PERSONNEL DE LA BAD.


Voir les Conditions ci-dessous
Postuler en ligne

https://ldd.tbe.taleo.net/ldd03/ats/careers/requisition.jsp?org=AFDB&cws=4&rid=1804

Pour postuler à ce poste, vous devez être ressortissants d'un des pays membres de la BAD.

 

Seul(e)s les candidat(e)s qui auront satisfait à toutes les exigences du poste et qui auront été retenu(e)s pour les entretiens seront contacté(e)s. Seuls les dossiers de candidature enregistrés en ligne avec un curriculum vitae (CV) complet et copies des diplômes requis joints seront examinés. Le Président de la BAD se réserve le droit de nommer un candidat à un grade inférieur à celui du poste annoncé. La Banque africaine de développement est un employeur garantissant l’égalité des chances et les candidatures féminines sont vivement encouragées. www.afdb.org

Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) ne perçoit aucun frais ou contribution de quelque nature que ce soit des candidats tout au long de son processus de recrutement (dépôt ou traitement de la candidature, entretien d’embauche, etc.). En outre, le Groupe de la Banque ne demande aucune information relative aux comptes bancaires des candidats. Le Groupe de la Banque africaine de développement décline toute responsabilité de publications frauduleuses d’offres d’emploi en son nom ou, de manière générale, d’utilisation frauduleuse de son nom de quelque manière que ce soit.

Banque Africaine de Développement
bffo@afdb.org
www.afdb.org
25 37 57 49
Du même secteur: Economie-Finance
Spécialiste du Financement des Parten...

Accueil ImprimerEnvoyer à un amiPostuler

A la Une:
Assurez une plus grande visibilité à votre offre ici